Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Tout a commencé en 1999, le 11 août pour être précis. Vous vous rappelez peut-être, ce matin-là à 11h , se passait l'éclipse. Et bien c'est ce jour que je signais mon adhésion dans une association nommée CAMAIL, une structure qui faisait la promotion des vieux métiers au travers d'ateliers pédagogiques. A cette époque, je n'étais encore que lycéen et je ne pensais pas que la forge deviendrait un jour ma passion, puis, mon métier.
Je découvrais alors tout un vaste univers, peuplé de divers artisans spécialisés tantôt dans le travail du cuir, du verre, de la terre, ou bien encore la lutherie, la calligraphie, la taille de pierre. Mais de tout ces métiers, celui qui m'attira le plus était celui du "Fabre", du forgeron en vieux français. Ce batteur de fer, marteleur, les mains marquées par son dur labeur, la suie et la sueur dégoulinant le long de ses tampes lorsque la journée touche à sa fin. Rencontrant divers artisans forgerons qui m'apprirent leurs Savoirs, je me décidais rapidement à trouver mon propre matériel. Ce ne fut pas bien difficile car mon grand-père possédait une vieille forge à manivelle "Roto-Mistral" ainsi que quelques pinces et marteaux. Non pas que mon grand-père fut forgeron, mais comme pas mal de gars de la terre, il avait appris tout un tas de choses, pour réparer un outils de jardin, tremper un burin, ... 
Une fois passé mon Bac L, que je ratai, je débutai une formation intensive de 3 ans chez un maître forgeron italien installé depuis 1973 au sud de Perpignan, dans les Pyrénées Orientales. Quand je dis intensive, je n'exagère pas. Cet homme-là m'as appris toutes les connaissances qu'il avait dans le domaine des matériaux: fer, acier, fontes, cuivre, laiton, bronze, or, argent, mais aussi l'os, les ivoires, les bois d'arbres et d'animaux... Il me transmit ses méthodes de travail: savoir fabriquer un marteau, une pince, une lime, une râpe, une scie... Grâce à ces Savoirs, je pouvais dès à présent fabriquer toutes sortes d'objets en partant de rien, ou du moins, de pas grand chose.
A son contact, je pus travailler avec plusieurs milliers d'enfants et ainsi commencer à transmettre à mon tour aux sein d'écoles, de centres aérés,... Mon travail ne s'arrêtait pas là, puisque je transmettais le travail de la forge à des ados, des adultes et auprès d'éducateurs spécialisés, je travaillais avec des jeunes de cités assez difficiles, surtout dans le Val d'Oise où je suis resté près de un an et demi.
Mon maître m'a aussi permis de rencontrer de nombreux forgerons et forgeronnes de l'Europe entière et aussi de travailler avec eux et elles: Anglais, Allemands, Espagnols, Italiens, Hollandais, Tchèques, Danois, tous et toutes m'ont appris.

De retour en Ardèche, pays où j'ai grandi, je me remis vite à chercher un atelier. Professionnel depuis 2004, je suis spécialisé en coutellerie, en reproduction d'armes anciennes.  J'ai pendant longtemps travaillé avec des enfants en atelier de forge médiévale un peu partout en France parallèlement à la création.
Depuis, je me concentre essentiellement à mon travail de fabrication.


Mon projet est de transmettre mon métier à mon tour en utilisant un programme pédagogique appelé ISA (Initiation, Sensibilisation et Accompagnement à la forge) programme qui m'a été confié par mon maître. 

J'ai construit mon propre atelier de forge, mais il n'est pas équipé pour recevoir des stagiaires......

 

 Gaël FABRE

CONTACT:     contact@gaelfabre.fr

Partager cette page

Repost 0
Published by

Fabre Gaël

  • : Le blog de Gaël Fabre
  • Le blog de Gaël Fabre
  • : Je présente ici mes réalisations forgées. Couteau de poche, couteau medieval de cuisine, couteau de chasse, reproduction arme ancienne du moyen age (epee, dague, lance)... Tout ces objets peuvent être réalisés en acier damas (acier feuillete a lecture damassee). Je vous fais aussi part de mon travail sur la transmission de savoir faire autour des différents metiers de la forge I.S.A.: Initiation, Sensibilisation et Accompagnement à la Forge.
  • Contact

Les épées que je réalise sont souvent inspirées de modèles anciens. De ce fait,

toutes les lames que je présente sont destinées à la coupe.

 

Vous pouvez continuer à voir mes nouvelles réalisations sur Facebook